Sofiane Oumiha a été sélectionné pour devenir porte-drapeau lors de la Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris. 

Un haut-garonnais pourrait porter le drapeau tricolore le 26 juillet prochain à Paris ! Il s’agit de Sofiane Oumiha, 29 ans et boxeur au club de Boxoum à Toulouse, qualifié et un des représentants de notre département pour les JO de Paris. Il est notamment vice-champion olympique en 2016, champion du monde en 2017, 2021 et 2023 (nb : premier français à devenir triple champion du monde de boxe), champion des Jeux Européens en 2023… Un palmarès impressionnant qui est récompensé par cette sélection pour devenir potentiellement le porte-drapeau masculin de la France aux Jeux.

En tout, ils sont 12 à pouvoir prétendre à cette expérience et cette responsabilité exceptionnelle. Pour rappel, 2 seront élus : une femme et un homme. Ci-dessous, la liste des candidat.es :

  • Florent Manaudou (natation)
  • Earvin Ngapeth (volley)
  • Sofiane Oumiha (boxe)
  • Mélina Robert-Michon (athlétisme)
  • Estelle Mossely (boxe)
  • Renaud Lavillenie (athlétisme)
  • Charlotte Bonnet (natation)
  • Wendie Renard (football)
  • Jean-Baptiste Bernaz (voile)
  • Pauline Ranvier (escrime)
  • Romane Dicko (judo)
  • Laetitia Guapo (basket)
  • Camille Lecointre (voile)
  • Enzo Lefort (escrime)

Du côté paralympique, 4 candidats :

  • Nélia Barbosa (para-canoë)
  • Nantenin Keita (para-athlétisme)
  • David Smétanine (para-natation)
  • Alexis Hanquinquant (para-athlétisme)

 

Comment sont désignés les porte-drapeaux ?

C’est une élection qui se fera entre les athlètes qualifiés pour les Jeux de Paris. Ces derniers voteront chacun par voie électronique pour les deux athlètes qu’ils souhaitent voir porter le drapeau français lors de la Cérémonie d’ouverture. Du 9 juillet 8h au 10 juillet 20h, ils choisiront leurs deux représentants.

 

Quand connaîtrons-nous les heureux élus ?

L’annonce sera faite le 12 juillet, deux semaines avant le début des Jeux Olympiques.

 

Est-ce qu’il existe des règles particulières ?

Les conditions pour postuler étaient d’avoir déjà participé à une olympiade, mais de ne jamais avoir été désigné porte-drapeau, ou encore incarner les valeurs olympiques et paralympiques. Autre restriction, le binôme sélectionné ne peut pas être issu de la même fédération. Celui qui aura reçu le plus de voix entre les deux sera choisi.

En cas d’égalité parfaite entre deux candidats, le plus âgé sera privilégié.

 

Le CDOS souhaite bonne chance à Sofiane !  

Crédit Image : © CNOSF